ADRASEC Imprimer

Convention de partenariat entre les deux associations L'ARA et la FNRASEC


Le 1er octobre dernier, Claude ROYER, au nom de la F.N.R.A.S.E.C, et Mahmoud AMOKRANE, Président de l’A.R.A, ont signé le document définitif de la convention de partenariat entre les deux associations. suite à l’invitation de l’Association des Radioamateurs Algériens (A.R.A), En novembre 2004, lors du voyage en Algérie du Président de la F.N.R.A.S.E.C Claude ROYER / F6CGD et du Secrétaire Général Daniel LUCCI / F5MDO.


Compte rendu:

Préambule


Suite au séisme de Boumerdès, du 21 mai 2003 où l’Association des Amateurs Radio Algériens (ARA) a participé activement à la réalisation d’un réseau d’urgence international, l’ensemble des radioamateurs européens et du Moyen Orient avaient participé et en particulier la Fédération Française FNRASEC (Fédération Nationale des Radiotransmetteurs Au service de la Sécurité Civile).


Par la suite, l’ARA a pris contact avec la FNRASEC, qui est une organisation placée sous la tutelle du premier ministère français. La FNRASEC possède à son actif plus de 30 années d’expériences, c’est une fédération composée et dirigée entièrement par des radioamateurs bénévoles. Ses activités sont déployées, dans un cadre humanitaire, sur le sol français pour venir en aide et soutien aux organismes officiels dans des situations d’urgences et de catastrophes (incendies de forêts, glissements de terrains, inondations, recherche de personnes disparues, localisation de balises de détresse…). D’où est venue l’idée à l’ARA de mettre en place une organisation similaire en Algérie.


L’Association des Amateurs Radio Algériens (ARA), dans le cadre de son programme de développement de l’activité radioamateur en Algérie, organisa les 27, 28 et 29 novembre 2004 le Premier Séminaire National du Radioamateur. L’objectif de ce Séminaire était de faire connaître les techniques nouvelles de transmissions utilisées de nos jours par les radioamateurs dans le monde ainsi que la mise en place de réseaux d’urgences en cas de catastrophes naturelles.


Ce Séminaire a été animé par des conférenciers algériens, membres de l’ARA et conférenciers étrangers appartenant à l’Union Internationale des Amateurs Radio (IARU) à laquelle l’ARA est affiliée. Le Président et le Secrétaire Général de la FNRASEC ont été invités à cette occasion pour présenter les activités et l’organisation de leur fédération.


L’ARA souhaitant bénéficier de l’expérience de la FNRASEC, cette dernière nous a proposé la signature d’une convention de jumelage entre les deux organisations. C’est ainsi que le texte de la convention a été élaboré et discuté et lequel nous avons soumis à la Direction Générale de la Protection Civile pour avis et critiques. Le but de cette convention étant de faire bénéficier les radioamateurs algériens de l’expérience de la FNRASEC. Des simulations d’urgences seront organisées en France et en Algérie et auxquelles les deux parties participeront.




Objet de la mission :

Signature de la convention entre l’ARA et la FNRASEC

Délégation de l’ARA

Sur invitation de la FNRASEC, à l’occasion de la tenue du 33ème Congrès de la FNRASEC, une délégation de l’ARA, composée de Messieurs,

-         AMOKRANE Mahmoud, Président,

-         BOUDOUANI Mouloud, 1er Vice Président,

-         BENLAGHA Afif, Secrétaire Général,

-         SALHI Youcef Trésorier

-         KEDDAD Karim, membre assesseur chargé de la formation,


S’était rendue à Paris du 30 Septembre au 1er Octobre 2005.


Personnes rencontrées :


-         Claude ROYER, Président de la FNRASEC,

-         Christian MUHR, Vice Président FNRASEC,

-         Daniel LUCCI, Secrétaire Général FNRASEC,

-         Dennis GAUDIN, Sous-Préfet Paris,

-         Abdelbaki WAHID, Secrétaire Diplomatique, Ambassade d’Algérie

-         Jean DUMUR, Président REF UNION, France


Signature de la Convention :


La ratification officielle de la Convention entre l’ARA et la FNRASEC a eu lieu le 1er Octobre 2005 à Paris en présence de représentants du premier ministère français, de représentants de l’Ambassade d’Algérie en France, le Sous-Préfet de Paris, de délégations étrangères espagnoles et andorranes et les participants au 33ème Congrès de la FNRASEC. Les hymnes nationaux algériens et européens ont été exécutés au moment de la signature de la convention.


A la cérémonie de clôture du Congrès, la délégation algérienne a été conviée d’assister à la remise de diplômes aux membres les plus méritants de la FNRASEC pour l’année 2005. Par la suite des cadeaux symboliques ont été échangés entre les deux délégations de l’ARA et de la FNRASEC.


Remerciements : L’Association des Amateurs Radio Algériens remercie :


-         en premier lieu le Ministère de la Jeunesse et des Sports pour lui avoir permis la concrétisation de cette action qui aura des retombées certaines pour la jeunesse,

-         la Direction Générale de la Protection Civile pour sa lecture critique et ses remarques  constructives apportées au texte final de la Convention.



La convention:

PREAMBULE

Les radioamateurs répondent rapidement et efficacement aux besoins d’aide des télécommunication lorsque les circuits normaux sont détruits en cas de catastrophe. La résolution de l’UIT n° 640 adoptée pendant le WARC – 79 (Word Admistrative Radio Conference), reconnaît formellement l’efficacité de leurs moyens. C’est ainsi que des radioamateurs ont contribué à des communications d’urgence en temps de désastre causé par des tremblements de terre et inondations, par exemple : le Nicaragua 1972, le Guatemala 1976, l’Italie 1976 et 1980, la Roumanie 1977, les Etats-Unis 1964 et 1989, les Philippines 1990 ; inondations Honduras 1974, USA 1977, 1986, Alger Novembre 2001 et Boumerdes 2003.


Les radioamateurs sont fiers de pouvoir rendre ce service et travaillent à se maintenir en état d’alerte grâce à une variété d’exercices d’entraînement qui comprennent des concours d’opérations conventionnelles qui ont pour but l’amélioration des équipements et l’efficacité du trafic.


La recommandation UIT-R M, 1042 du 23 octobre 1993 recommande aux administrations d’encourager le développement des réseaux radioamateurs organisés et structurés tels ceux de la FNRASEC ou de l’A.R.A.


La Conférence Mondiale des Radio-communications 2003 précise : Article 25- 3 : 2) Les stations d’amateurs peuvent être utilisées pour transmettre des communications en provenance ou à destination de tierce personnes seulement dans des situations d’urgence ou  pour les secours en cas de catastrophe. Une administration peut déterminer l’applicabilité de cette disposition aux stations d’amateur relevant de sa juridiction. Article 25-9A, & 5 A : Les administrations sont invitées à prendre les mesures nécessaires pour autoriser les stations d’amateurs à se préparer en vue de répondre aux besoins de communications pour les opérations de secours en cas de catastrophe.


Convention Entre

La Fédération Nationale des Radiotransmetteurs au service de la Sécurité Civile (F.N.R.A.S.E.C)


-   siége social : Direction de la Défense et de la Sécurité Civile

87/95 quai du Docteur Dervaux – 92600 Asnières

-         siége administratif : 13, rue Pelloutiers, 37000 TOURS

téléphone : 02.47.20.11.80  fax : 02.47.05.77.85

-         Président : Monsieur Claude ROYER

d’une part

et

l’Association des Radioamateurs Algériens (A.R.A)

-         siége sociale : 07 square Port Saïd  -  Alger

-         siége administratif : 07 square Port Saïd    - Alger

téléphone : +213 21 72 50 13   fax +213 21 72 50 13

-         Président : Monsieur Mahmoud AMOKRANE

D’autre part


1/objet de la convention :


La présente convention a pour objet de définir les conditions de jumelage de la F.N.R.A.S.E.C et de l’A.RA désignées sous le terme générique «d’association ».


2/principe :

Le jumelage des deux Associations a pour objectifs :


- établissement de liens culturels et techniques privilégiés dans le domaine des radiocommunications particulièrement lors des situations d’urgence nécessitant une action humanitaire pour porter secours aux populations victimes d’une catastrophe.

- mise en place de réseaux de transmissions bilatéraux entre la France et l’Algérie en cas de catastrophes touchant l’un des deux pays

- mise à disposition sur les lieux du sinistre de radio transmetteurs afin de renforcer les liaisons radio entre les détachements de secours de l’un des deux pays intervenant à la demande des autorités Françaises et Algériennes.

Les modalités d’engagement et de participation et les procédures de communications des radiotransmetteurs seront définies par et entre les Ministères concernés des deux pays.

3/ modalités pratiques :

Dès la signature de la présente convention, les deux Associations s’engagent chacune en ce qui la concerne de communiquer les informations suivantes :

-         organigramme de l’Association

-         structures administratives et opérationnelles

-         répertoire des stations radio activables en cas de catastrophe (situations géographique, indicatif, noms du ou des opérateurs)

-         répertoires des fréquences radio utilisées

-         modalités d’intervention des radiotransmetteurs dans chacun des deux pays

-         toutes les informations susceptibles de développer les liens de coopération entre les deux Associations.

4/ Clause de confidentialité et devoir de réserve :

Chacune des deux associations est soumise de devoir de réserve dans le cadre de ses interventions.


Il leur appartiendra de désigner en leur sein un responsable des relations publiques. Celui-ci, avant toute intervention devra obtenir l’accord des autorités civiles ou militaires d’emploi.

Chaque association reste maîtresse de la décision de transfert de technologie dont elle a la paternité.

5/ Durée de la convention :

La présente convention de jumelage, d’une durée initiale d’une année, est renouvelable par tacite reconduction.


Sa résiliation peut être prononcée à tout instant et sans préavis par l’une ou l’autre des deux associations.

A  Nainville les Roches (France)        le                1er octobre   2005.


Pour la F.N.R.A.S.E.C                                         Pour l’A.R.A



Signature du Président                                          Signature du Président


Annexe II

Discours du Président de l’ARA présenté à l’occasion du 33ème Congrès de la FNRASEC, le 1er Octobre à PARIS

« Monsieur le Président de la FNRASEC,

Mesdames, Messieurs les représentants des autorités françaises,

Messieurs les représentants des délégations espagnoles et andorranes,

Messieurs les représentants de l’Ambassade d’Algérie,

Honorable assistance.

C’est un grand honneur pour l’Association des Amateurs Radio Algériens, que je représente, d’être parmi vous aujourd’hui, au terme de votre 33ème congrès, pour la signature d’une convention de partenariat avec la FNRASEC.

Je tiens à remercier solennellement la FNRASEC, à sa tête le Président Claude ROYER,  laquelle dès les débuts, depuis bientôt plus d’une année, a répondu favorablement à nos préoccupations, lorsque nous lui avons fait appel pour nous entretenir et nous expliquer tous les chemins et les sentiers battus qu’elle a due traverser pour arriver à ce qu’elle est aujourd’hui, car notre vœux le plus cher est de pouvoir mettre en place en Algérie une organisation similaire à celle de la FNRASEC.

Il faudrait que je vous dise que l’Algérie, ou du moins le Nord de l’Algérie, sur une bande côtière de 1200 Km le long de la méditerranée et environ une centaine de Km à l’intérieur des terres, est une zone à risques, sujette à des catastrophes : inondations, glissements de terrains et surtout les séismes. Le dernier séisme de Boumerdès -50 km à l’Est d’Alger -, en date du 21 mai 2003, d’une magnitude de 6,8 sur l’échelle de Richter, a éveillé en nous, radioamateurs algériens, le besoin de nous organiser pour affronter les situations de catastrophes. Depuis le nuit des temps la terre a toujours tremblé, elle tremblera toujours, mais où ? et quand ? la prochaine catastrophe, personne ne pourra le prédire, sauf que nous devons nous entraîner pour apprendre à surmonter les difficultés en des moments douloureux.

A travers la convention, nous attendons beaucoup de la FNRASEC, pour pouvoir bénéficier de son expérience et savoir-faire. Nous espérons et souhaitons que cette convention de relations bilatérales débouchera sur un programme commun de formation et participation à des simulations aussi bien en France qu’en Algérie, car il faudrait penser, pour les deux parties, à assurer la relève.

Je vous remercie pour votre attention.


Discours de 7X2MA president de l'ARA:


Monsieur le Président de la FNRASEC,

Mesdames, Messieurs les représentants des autorités françaises,

Messieurs les représentants des délégations espagnoles et andorranes,

Messieurs les représentants de l’Ambassade d’Algérie,

Honorable assistance.

C’est un grand honneur pour l’Association des Amateurs Radio Algériens, que je représente, d’être parmi vous aujourd’hui, au terme de votre 33ème congrès, pour la signature d’une convention de partenariat avec la FNRASEC.

Je tiens à remercier solennellement la FNRASEC, à sa tête le Président Claude ROYER,  laquelle dès les débuts, depuis bientôt plus d’une année, a répondu favorablement à nos préoccupations, lorsque nous lui avons fait appel pour nous entretenir et nous expliquer tous les chemins et les sentiers battus qu’elle a due traverser pour arriver à ce qu’elle est aujourd’hui, car notre vœux le plus cher est de pouvoir mettre en place en Algérie une organisation similaire à celle de la FNRASEC.

Il faudrait que je vous dise que l’Algérie, ou du moins le Nord de l’Algérie, sur une bande côtière de 1200 Km le long de la méditerranée et environ une centaine de Km à l’intérieur des terres, est une zone à risques, sujette à des catastrophes : inondations, glissements de terrains et surtout les séismes. Le dernier séisme de Boumerdès -50 km à l’Est d’Alger -, en date du 21 mai 2003, d’une magnitude de 6,8 sur l’échelle de Richter, a éveillé en nous, radioamateurs algériens, le besoin de nous organiser pour affronter les situations de catastrophes. Depuis le nuit des temps la terre a toujours tremblée, elle tremblera toujours, mais où ? et quand ? la prochaine catastrophe, personne ne pourra le prédire, sauf que nous devons nous entraîner pour apprendre à surmonter les difficultés en des moments douloureux.

A travers la convention, nous attendons beaucoup de la FNRASEC, pour pouvoir bénéficier de son expérience et savoir-faire. Nous espérons et souhaitons que cette convention de relations bilatérales débouchera sur un programme commun de formation et participation à des simulations aussi bien en France qu’en Algérie, car il faudrait penser pour les deux parties à assurer la relève.

Je vous remercie de votre attention.


Article de F5MDO relatif à la signature de la convention paru en 2005 sur le site de la FNRASEC:


Convention franco-algérienne

En novembre 2004, lors du voyage en Algérie du Président de la F.N.R.A.S.E.C Claude ROYER / F6CGD et du Secrétaire Général Daniel LUCCI / F5MDO, à l’invitation de l’Association des Radioamateurs Algériens (A.R.A), il avait été convenu de mettre en place une convention de partenariat entre les deux associations.

C’est chose faite depuis le 33ème Congrès de notre fédération. Le 1er octobre dernier, Claude ROYER, au nom de la F.N.R.A.S.E.C, et Mahmoud AMOKRANE, Président de l’A.R.A, ont signé le document définitif. La délégation algérienne était composée de Mouloud BOUDOUANI (Premier Vice-président), Afif BENLAGHA (Secrétaire Général), Youcef SALHI (Trésorier Général) et Karim KEDDAD (assesseur chargé de la formation). Messieurs MOURA Mébarki et ABDELBAKI Wahid (Secrétaires diplomatiques à l’Ambassade d’Algérie).

fnrasec

Signature de la convention


c'est donc la troisième convention, après celles avec l’Association de Collaborateurs de Protection Civile de Lérida et Provinces (Espagne) et l’Union des Radioamateurs Andorrans (U.R.A), qui lie la F.N.R.A.S.E.C à des associations de radioamateurs oeuvrant elles aussi au service de la Sécurité Civile.

Le Détachement International Transmissions de la F.N.R.A.S.E.C (D.I.T.R.A.N.S) est appelé à intervenir auprès de nos camarades étrangers dans le cas où une catastrophe majeure nécessiterait l’envoi d’unités de Sécurité Civile françaises. C’est dans ce cadre qu’il effectuera un exercice d’entraînement en Espagne les 14, 15 et 16 octobre depuis la Sierra del Montsec à 50 Km au Nord de Lérida.



Auteur : Daniel F5MDO