Fil d'ariane

Home Activités Rapport Davos 2005

qsl.jpg

METEO

Alger
Algerie
Wedensday 22.11.2017
Delvis skyetfrom east-northeast18°C0.5m/s
0mm
Thursday 23.11.2017
Klarværfrom west-northwest18°C3.0m/s
0mm
Friday 24.11.2017
Klarværfrom west-southwest20°C0.4m/s
0mm
Saturday 25.11.2017
Klarværfrom west20°C2.5m/s
0mm
Sunday 26.11.2017
Regnfrom east16°C3.9m/s
2.3mm
Weather forecast from yr.no
Rapport Davos 2005 Imprimer Envoyer

Rapport Conférence Générale IARU Région I

Davos (SUISSE) du 11 au 15 septembre 2005

 

CONFERENCE IARU REGION 1

A l’image de l’UIT, L’IARU est constitué en 3 régions. Tous  les pays d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient pour la région I,  les Amériques pour la région II et l’Asie pour la région 3.de même que ces organisations tiennent leur assemblée générale tous les trois ans.  Trois organisations tiennent son Assemblée Générale, ou Conférence, tous les 3 ans.

Concernant IARU Région, elle a tenu sa conférence à  Davos du 11 au 15 septembre 2005.

170 personnes ont représenté les délégations de 47 pays plus  9 pays  avaient donné un pouvoir à une délégation présente.

La délégation de l’ARA dont j’étais l’unique représentant, a été présente à cette conférence.

La Conférence se déroule de la manière suivante : une réunion de quatre jours en séance plénière nous avait permis de nommer les présidents de séances, ainsi que le comité C1 des élections, quatre comités travaillent en parallèle, chacun dans un domaine particulier. Ils étudient les propositions précédemment transmises par les différentes associations auparavant.

Le comité C2 traite les aspects financiers : bilan de chaque année sur les 3 ans, bilan de chaque année sur les 3 ans, étude des demandes de crédits  supplémentaires de la part de certains groupes de travail permanents, montant de la cotisation pour les 3 années à venir. De par son importance, ce comité est très attendu,  parce que c’est par lui que les associations vérifient de la transparence de la gestion de leurs cotisations et si cela est  utilisé rationnellement.

Le comité C3 réceptionne les rapports des groupes de travail permanents (EMC, Eurocom, ARDF, STARS, HST, relations avec les administrations, communications d’urgence, Monitoring…) et discute de tous les points en liaison au fonctionnement de l’IARU Région 1 et de ses relations avec l’IARU (statuts, règlement intérieur,…). Il traite les propositions d’actions convenues auprès des administrations cernant telles que les demandes d’attributions de bandes de fréquences. Il étudie  les demandes de création de groupes de travail ponctuels (par exemple, pour  ARISS ou pour un projet de licence novice harmonisé au sein de la CEPT).

Les comités C2 et C3 n’ont d’existence  que pendant la durée de la Conférence.

Le comité C4 est le comité permanent HF. Son responsable peut éventuellement se réunir aux membres du Comité Exécutif, lors de discutions restreinte (réunion). Ce comité traite pendant cette assemblée de toutes les propositions liées à l’utilisation des bandes jusqu’à 30MHz  (plan de bande, règlement des concours IARU, balises, etc..).

Le comité C5, a les mêmes taches que le C4 mais pour les bandes au-dessus de 30 MHz.

Le dernier jour se tient une réunion plénière pendant laquelle toutes les recommandations qui auront été votées une première fois dans les comités vont être définitivement votées. En cette dernière  plénière le nouveau Comité Exécutif est élu  pour les 3 prochaines années, de même le lieu de la prochaine assemblée est voté.

Concernant cette élection du EC, Huit des neuf membres sortants ont été réélus  (LA2RR, président, 6W1KI, vice-président, G3BJ, secrétaire, HB9JOE, trésorier, ainsi que PB2T, DF5UG, LZ1US, 5Z4MR) des quatre nouveaux candidats, 9A5W remplace A41TJ, membre sortant qui ne se représentait pas pour des raisons professionnelles.

Un dîner gala a été organisé pour clore cette Conférence et permettre à tout le monde de se retrouver et se rapprocher dans une atmosphère, de détente conviviale.  .

La prochaine Conférence aura lieu courant automne 2008 en Croatie, près de Dubrovnik.

Le 14 septembre 2005

 

Atelier STARS :

 

Présidé par Hans WELENS ON6WQ Président de la commission STARS assisté par Tafa DIOP 6W1KI Vice Président de l’IARU R I.

Les représentants des pays africains étaient aussi présents à cette réunion qui les concernait, à savoir : l’Algérie, le Cameroun, la Cote d’Ivoire, le Sénégal, l’Afrique du Sud, le Kenya, l’Egypte et le Mali.

 

Hans Welens ouvra la séance et aborda la réalisation ADP Alger (Aficain Development program) déstiné principalement  aux autorités locale) en novembre 2004, conclue par la visite de radio clubs en Tunisie et au Maroc. Il cita également le 2nd sub régional workshop réalisé au Caire dans le cadre ARAC (Amateur Radio Administration Cours). déstiné au radioamateurs locaux) en février 2005.

 

Il énuméra aussi les différentes aides effectuées durant ces trois dernière années dans le programme STARS (Support To Amateur Radio Society) tel que les aides matérielle envers la Guinée, Madagascar, le Sénégal, Somalie et la Tanzanie qui sont désormais opérationnels.

 

La possibilité de réduction du coût de la redevance annuelle de l’IARU RI pour les pays en vois de développement  est évoquée.

La parole est donnée à la représentante du Cameroun, qui demande une aide matérielle,  ainsi que des supports pédagogique pour vulgariser l’activité dans son pays, il n’y a que quelques expatriés qui activent de temps à autre le Cameroun.

Création de radio club au niveau des lycées et collèges. Cependant, le grand souci de ce pays reste le manque de moyens financiers pour lancer ce genre de hobby : l’inflation ainsi les frais de portuaires  et  douaniers qui restent excessifs.

Une demande d’aide est émise au groupe STARS.

 

En fin 2004, le budget du groupe STARS est élevé à 113.074 CHF. Ce budget reste limité pour satisfaire tout son programme annuel.

 

Un compte rendu triennal  est donné par chaque coordinateur de région, Région :

 

Afrique Est, au Kenya par exemple 2 licences ont été octroyées durant ces trois dernières années, ouverture d’un nouveau radio club sera réalisé bientôt.

Des contacts ont été effectués avec des représentants de l’administration des télécommunications d’Ethiopie, pour l’instant pas de répondant à la requête de l’IARU.

Idem pour le Soudan.

 

Ouest Afrique : Des contacts fructueux ont été effectués en Coté d’Ivoire, le Togo, la  Gambie et en guinée où une nouvelle association est mise en place.

Quant au Sénégal, l’activité est assez bien développée et en évolution continue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réunion inter Africaine.

Une réunion s’est tenue en cession extraordinaire regroupant les pays Africains, après la présentation de chaque délégué, Monsieur Akossi Akossi Secrétaire Général de l’UAT (Union Africaine des Télécommunications) propose de créer  une Union des Radioamateurs Africain. Le Président de l’association Afrique du sud soutient cette idée et propose de la créer dans son pays.

Je donne mon approbation, pour le programme de lancement du radio amateurisme dans les pays Africains nous nous sommes  entendu de commencer à promouvoir le radio amateurisme dans des pays vierges.

 

Le représentant Egyptien, agrée aussi cette idée, d’ouverture de radio club et favoriser sa promotion. Mais pour réaliser tout cela, il faudrait une aide financière conséquente.

Le coordinateur Est Afrique, souhaite vivement lever les lenteurs administratives dans la majorité des pays en Afrique.

Le représentant Malien, dénonce les taxations douanières excessives des produits de télécommunications. L’activité reste toujours méconnue et il  reste à multiplier les démonstrations au niveau des centres de  jeune et montrer la véritable image de la radio qui reste pour certain une activité commerciale.

Les  représentants de la Cote d’Ivoire et du Cameroun, sont du même avis et optent pour la promotion et  la vulgarisation.

ON6WQ, est tout à fait d’accord sur ces principes mais estime  commencer par un nombre réduit   de pays afin de couvrir honorablement la couverture budgétaire.

Le vice Président de l’IARU RI en l’occurrence Tafa DIOP, adhère totalement aux principes et recommande de nouer de bons rapports avec ces parties et leur présenter un cahier de charges, dans une optique de coopération et financement.

 

Le Projet d’équiper la Syrie en kit électronique reste en cours. Il  sera réalisé incessamment. (Un prototype leur a déjà été remis durant la conférence générale).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence IARU Région 1 Davos, Compte-rendu du comité C2

Le Comité C2 s’est réuni à trois reprises durant le Conférence. Il a traité les aspects financiers du fonctionnement de l’IARU Région 1 sur la base des documents présentés par le Trésorier, par des groupes de travail (ARDF, HST), ou par des associations (USKA et OeVSV).

Chaque sujet à fait l’objet de recommandations dans le cadre du Comité C2, qui ont ensuite été présentées en séance plénière finale pour être votées et faire l’objet de Recommandations officielles.

Vérification des droits de vote des associations présentes ou représentées.

Le Comité a reçu pour validation la liste des associations présentes ou représentées, l’état du paiement de leurs cotisations pour la période 2003 à 2005 et la validité des pouvoirs par rapport aux statuts. Seules deux associations ayant donné un pouvoir n’étaient pas à jour de cotisation. Le comité a constaté que selon les statuts, le nombre d’associations présentes ou représentées était suffisant pour modifier le règlement intérieur, mais pas pour modifier les statuts de l’IARU Région 1.

DV05_C2_Rec01 : Les 47 associations présentes, ainsi que les 9 associations représentées par un pouvoir le droit de voter à la Conférence IARU Région 1 2005 de Davos

  1. 1. Analyse des résultats depuis la dernière Conférence (2003, 2004, 2005) et étude du budget des 3 années à venir (2006, 2007, 2008)

Le Comité a passé en revue les rapports d’audit comptable des années 2002 à 2004.

Il a également reçu le rapport du Trésorier, dans lequel il apparaît les points importants suivants :

-   Depuis que le nouveau comité exécutif a pris la responsabilité de la gestion de la Région, la position financière s'est améliorée considérablement. Les années 2003 et 2004 ont produit un excédent cumulatif de l’ordre de 110'000.- CHF. C'est essentiellement le résultat des nouvelles dispositions qui n'incluent pas maintenant les dépenses d'un directeur de bureau.à ce jour, il apparaît que ce poste n’est pas nécessaire, de même que n'importe quelle forme d'appui payé.

-   Il y a eu changement de cabinet d’audit pour gagner en efficacité et réaliser une économie substantielle.

-   La structure du plan comptable a été changée, conformément aux recommandations de la conférence de Lillehammer en 1999, pour gagner en transparence, avec une présentation matricielle des coûts par projet/type de coût.

-   Suite au résultat pour 2003 et 2004, l'état actuel du bilan est satisfaisant, avec un bon niveau de réserves. Les comptes de 2003 et 2004 couvrent des dépenses inattendues de la période 1999-2002 qui s'élèvent à CHF 36,718 et qui n’avaient pas été payées.

Il a été noté que le Comité exécutif a décidé de passer en pertes sèches des frais mis dans le compte 2002 par le Comité Exécutif précédent et pour lesquels l’origine n'était pas claire.

Il a été noté par la conférence plénière que 27 associations n’étaient pas à jour de cotisation, pour un montant total de 6153.- CHF.

DV05_C2_Rec02 : Les résultats financiers 2002, 2003, 2004 audités sont acceptés

Le comité C2 a constaté que, suite au changement de trésorier, la situation n’été pas totalement en ordre, mais il a reconnu que les actions qui ont été menées par le nouveau comité exécutif pour régulariser la situation l’ont été dans l’intérêt de l’association. Il a conseillé que des mesures soient mises en place pour que le changement de trésorier ne donne pas lieu à une perte de transparence dans les comptes.

DV05_C2_Rec03 : Le Comité exécutif doit re-examiner le processus de passation entre deux trésoriers consécutifs pour assurer qu’il y ait une pleine transparence de toutes les décisions concernant les finances de la Région 1

Le budget 2006-2008 présenté par le trésorier tient compte des éléments suivants :

-   Il y a un WRC en 2007 ou 2008 qui doit être activement soutenu par la Région 1

-   Il est prévu d’aller plus loin dans le soutient de la croissance des radioamateurs dans les pays en voie de développement

-   le Travail continuera à pour sauvegarder les fréquences amateur dans les forum non-ITU, particulièrement ETSI

-   l'arrangement actuel concernant le secrétariat continuera

-   le comité exécutif maintiendra un contrôle serré de dépenses

-   l’accent sera mis sur EUROCOM, pour intervenir auprès des instances décidant de la législation européenne naissante

-   la fonctionnalité du site web de la Région 1 doit augmenter

-   le nombre de membres dans les associations va dans l’ensemble continuer à diminuer

D’autre part, des réflexions sont en cours pour déplacer le siège social dans un canton suisse à la fiscalité plus favorable.

Dans l’examen du budget, le comité C2 a recommandé qu’une partie des réserves financières de l’IARU Région 1 soit utilisées pour mettre en place d’autres moyens pour soutenir la croissance du radioamateurisme.

DV05_C2_Rec04 : le budget 2006-2008 est approuvé tel que proposé par le Comité exécutif

Le comité C2 a également examiné deux demandes spécifiques concernant le budget.

La première, présentée par l’ARDF, pour détailler le budget actuel de 2000.- CHF par année en 1500.- CHF pour le championnat mondial ou régional selon les années et 500.-CHF pour le championnat spécifique organisé pour les jeunes. Lors de la Conférence, le responsable ARDF a demandé d’augmenter global à 2500.- CHF.

La seconde demande concerne l’attribution d’un budget de 2000.- CHF pour organiser un championnat HST Région 1 les années où il n’y pas de Championnat mondial (celui-ci ayant lieu tous les deux ans.

Ces deux points n’ont pas fait l’objet de recommandations spécifiques, car ils étaient inclus dans le budget présenté et accepté.

  1. 2. Modification des cotisations

Dans le cadre de la refonte de la structure des comptes de l’IARU Région 1, le Comité Exécutif propose que le fond 4, qui fonctionne actuellement sur la base d’une contribution volontaire des associations en plus de la cotisation, et qui sert à financer des actions de développement du radioamateurisme dans des pays ou l’activité y est faible ou inexistante (projet STARS) soit supprimé et que ce financement soit intégré à la cotisation. Ceci est lié à la gestion des coûts par projets.

D’autre part, le Comité Exécutif propose que la cotisation soit un montant fixe de 10.- CHF pour les associations de moins de 50 membres et de 1.80 CHF par membre pour les associations de plus de 50 membres, en plus d’un fixe de 10.- CHF pour les 50 premiers membres.

L’influence sur le budget est négligeable, mais cette méthode diminuera la charge financière sur les petites associations. En conclusion, la proposition du Comité exécutif a été acceptée.

Ce point était également traité dans le Comité C3 et à fait l’objet de la recommandation DV05_C3_Rec32.

Conférence IARU Région 1 Davos, Compte-rendu du comité C3

  1. 1. Rapport du Comité Exécutif

Parmi les points importants :

-    le secrétariat a été supprimé depuis la Conférence de San Marino, d’où une économie de l’ordre de 120'000.- CHF sur trois ans, et il a été fait une utilisation plus intense de la messagerie électronique. Le site web a été complètement revu et amélioré

-    2 nouveaux pays sont membres de l’IARU, la Géorgie et l’Arménie et l’adhésion de la Guinée est en voie de finalisation.

-    La situation financière et bonne, la structure comptable a été simplifiée et a gagné en transparence, l’IARU cotise maintenant à l’ETSI et sponsorise à nouveau 4U1ITU

-    L’IARU a participé activement à la conférence de Tempere sur les communications d’urgence (GAREC) en juin 2005, au projet Albanie en 2004 avec l’Allemagne, la Finlande et la RSGB, et a organisé  une conférence au Caire en 2004 pour le développement des associations dans les pays arabes.

  1. 2. Rapport du groupe EUROCOM

Le groupe EUROCOM, et en particulier Gaston Bertels, ON6WF, fait un travail énorme auprès de la commission européenne pour que les décisions qui y seront prises tiennent compte des intérêts des radioamateurs (EMC, CPL, 7MHz, etc.).

DV05_C3_Rec4 :Le rapport du groupe de travail EUROCOM et celui préparé lors de la Conférence du 11 Septembre 2005 sont  acceptés.

  1. 3. Rapport des Régions 2 et 3

La région 2 a créé un diplôme HF Région 2 et nommé un HF Manager pour la région 2

  1. 4. Coordinateur IPHA (Information Program for Handicapped Amateurs)

Ce groupe est à la recherche d’un coordinateur dans la Région 1, la candidature de OD5RI a été acceptée

  1. 5. Points administratifs IARU Région 1

5.1. Statuts de la Région 1

Le Comité Exécutif propose un nettoyage des statuts. Il sera fait en tenant compte de tous les changements apportés lors de la Conférence et fera l’objet d’un vote postal.

5.2. Durée des mandats

Pour éviter des blocages, il est proposé de limiter la durée à 3 mandats de 3 ans sauf cas exceptionnel. Ce point a fait l’objet de longs débats et a abouti à la recommandation

DV05_C3_Rec15

Les statuts de la Région 1 doivent être modifiés par l’ajout d’une clause supplémentaire dans les statuts et en conséquence, le règlement intérieur doit être modifié également et la numérotation doit être revue. Si le nombre d’associations présentes à la Conférence Générale 2005 est insuffisant pour approuver ces changements, le Secrétaire est autorisé à lancer un vote postal sur ce sujet.

La nouvelle politique, si elle est approuvée, deviendrait opérationnelle dès le mandat commençant après la conférence 2005 de la région 1

Nouvel article des statuts

A.4.14. Chaque membre du ComitéExecutif ne pourra normalement pas effectuer plus de trois mandats consécutifs.La définition du mandat se trouve dans le point A.4.13. Exceptionnellement (par exemple lorsqu’un membre du Comité Exécutif a des compétences particulières qu’il est nécessaire de garder su sein du Comité Exécutif), le comité sortant peut recommander à la Conférence Générale que ce membre puisse être autorisé à se représenter aux élections après ses trois mandats consécutifs. La justification de ces circonstances exceptionnelles doit être expliquée à la Conférence Générale par un document présenté par le Comité Exécutif et la décision de la Conférence se fera à la majorité simple des votants.

Nouvel article du règlement intérieur

B5.4. Les candidats à l’élection du Comité Exécutif devront satisfaire aux exigences spécifiées dans le point A4.14. des statuts.

Les articles B5.4 à B5.12 doivent être numérotés suite à l’introduction de ce nouvel article.

5.3. Modification des statuts de la Région 1 en ce qui concerne le poste de secrétaire

Le secrétariat de l’IARU est assuré par la RSGB depuis toujours. Il est aussi d’usage que le secrétaire soit membre de la RSGB. Celle-ci souhaite que la RSGB puisse obtenir d’autres postes dans le Comité Exécutif et propose que le secrétaire n’ait pas de droit de vote, pour que la RSGB n’ait pas deux voix dans les décisions. Cette proposition a été rejetée.

5.4. Droits de vote des associations membres

DV05_C3_Rec13 :

a) L’article A7 des statuts de l’IARU Région 1 doit être modifié de la manière suivante

A.7.1. Ces statuts ne peuvent être modifiés que par une décision d’au moins une majorité des deux tiers du nombre total des associations membres de l’IARU Région1 qui ont le droit de vote, selon les procédures de vote définies dans le règlement intérieur.

A.7.2. Le règlement intérieur ne peut être modifié que par une décision de la majorité simple du nombre total des associations qui ont le droit de vote, selon les procédures de vote définies dans le règlement intérieur.

b) un ajout est fait à l’article A7 :

A.7.3. Le droit de vote est défini dans le règlement intérieur (section 6.7)

c) Un nouveau article (6.7.2) doit être introduit comme suit :

B.6.7.2. A d’autres moments, lorsqu’un vote est lancé, toute association membre qui n’aura pas réglé ses obligations financières à la fin du mois précédent le mois durant lequel le vote a lieu n’aura pas le droit participer à ce vote.

d) Si le nombre d’associations présentes à la Conférence Générale de 2005 n’est pas suffisant pour approuver cette modification, le Secrétaire est autorisé à mener un vote postal sur ce sujet.

5.5. Montant des cotisations

Ce point, traité en comité C2 a fait l’objet de la recommandation

DV05_C3_Rec32 : La cotisation des associations membres de l’IARU Région 1 pour les années 2006, 2007, 2008, comprenant la contribution au fonds 4, maintenant appelé fonds pour le développement, est fixée comme suit :

Associations de 50 membres ou moins : cotisation fixe de 10.- CHF

Associations de plus de 50 membres : cotisation fixe de 10.- CHF, plus 1.80 CHF par membre au-dessus de 50.

Le secrétaire est chargé de lancer un vote postal sur la modification des articles des statuts et du règlement intérieur qui en découlent et de mettre cette modification en application

5.6. Procédure concernant le déroulement des conférences générales

Il est demandé par souci d’économies, de réduire la durée de la Conférence. Après de nombreuses discussions, cette proposition a été rejetée car la réduction pourrait nuire à l’efficacité.

5.7. Modification des statuts de l’IARU et de l’IARU Région 1

Le document proposé demande plus de démocratie dans les nominations des membres du Conseil d’administration de l’IARU.

DV05_C3_R14 : La Conférence accepte les propositions suivantes:

a) La sélection et la ratification du président international sont remplacées par une élection

b) le poste de vice-président est remplacé par trois vice-présidents élus, un de chaque région

c) le nombre total de membres élus du conseil d’administration est limité à sept.

d) le président international est élu parmi les trois vice-présidents par un vote à bulletin secret par les associations membres, avec un système approprié de pondération des voix.

e) le vice-président régional ne doit pas être responsable du secrétariat de sa région.

f) les vice-présidents régionaux et les autres membres régionaux sont élus à bulletin secret.

g) les statuts et le règlement intérieur de l’IARU internationale et des 3 IARU régionales sont modifiés en conséquence.

h) si ces propositions sont acceptées par la Conférence, le Comité Exécutif de la Région 1 est chargée de proposer un canevas de ces modifications qui devra être adopté par les régions 2 et 3 et par le conseil d’administration.

5.8. Coût des conférences

Ce point, traité en comité C2 a fait l’objet de la recommandation

DV05_C3_Rec16 : La Conférence mandate le Comité Exécutif pour revoir la base de répartition des frais d’une Conférence Générale tout en maintenant le principe qu’une partie des frais doit rester à la charge de la société organisatrice

DV05_C3_R19 : La Conférence recommande la création d’un fonds pour la défense du spectre au niveau IARU Région 1 pour traiter les menaces possibles sur le spectre amateur. L’objectif principal de ce fonds est de soutenir le travail des comités spécialisés de la région et d’assister les associations nationales. Il est soumis à l’approbation du Comité Exécutif ou à la Conférence Générale de l’IARU Région 1. Les dons à ce fonds sont volontaires et complétés d’une refonte du budget de la Région pour permettre de financer ce fonds. Un budget sera défini chaque année et fera partie de la proposition de budget annuel.

5.9. Extension 10MHz et attribution 5MHz

Ce document n’est pas en phase avec la politique IARU en matière de défense du spectre. Il a donc été reformulé lors de la Conférence

DV05_C3_Rec20 : Une allocation étroite, éventuellement sur la base d’une utilisation partagée, est recherchée aux alentours de 5MHz, avec comme objectif final d’avoir une allocation de 100kHz dans la bande des 5MHz.

5.10. Préparation de la CMR07

Il est rappelé que la meilleure façon pour le service amateur d’influencer les décisions de la CMR, c’est que les associations participent aux réunions préparatoires nationales. Il est également important d’essayer qu’il y ait un représentant radioamateur dans chaque délégation nationale. Celui-ci devra être au fait de l’ensemble de l’utilisation du spectre et ouvert à discuter d’autres aspects de la gestion du spectre avec d’autres utilisateurs.

Enfin, il faut garder le segment 7,2 -7,3 MHz en Région 2, même si on ne fait pas de progrès sur ce sujet en Région 1.

DV05_C3_Rec21 : Le Comité recommande que les associations membres entreprennent les actions nécessaires pour être incorporées dans les groupes nationaux de préparation de la CMR07

  1. 6. ARDF

Les derniers championnats régionaux ont eu lieu en Serbie et ont vu la victoire de l’USKA

Le Championnat Junior organisé en juin 2005 en République Tchèque a été un succès.

  1. 7. HST

Pour attirer plus d’intérêt, le groupe HST propose qu’un contest soit organisé tous les ans au lieu de tous les deux ans. D’autre part, le règlement a été revu.

DV05-C3_Rec27 :

Le Championnat HST IARU Région 1 se tiendra tous les deux ans
Le Championnat mondial HST 2007 se tiendra en Serbie Monténégro
Le Championnat HST IARU Région 1 se tiendra en Italie en 2008

DV05-C3_Rec28 : Le groupe HST recommande à la plénière finale que
a) Un Championnat HST IARU Région 1 se tienne tous les deux ans à partir de 2006
b) L’association organisatrice recevra de l’IARU Région 1  une subvention de 2000.- CHF pour  couvrir une partie de ses frais techniques et d’organisation

DV05-C3_Rec38 : Le règlement du Championnat HST proposé par le groupe HST est adopté

  1. 8. STARS

Ce groupe a fait l’objet de deux recommandations

DV05-C3_Rec30 : Le groupe STARS recommande à la Conférence Générale IARU Région 1 d’approuver le rapport du responsable (corrigé lors de la réunion du groupe de travail selon le document DV05_C_32) et que les activités du groupe STARS continuent pour une période de trois ans conformément aux statuts et règlement intérieur de l’IARU Région 1. Le cahier des charges du groupe et son plan d’action sont indiqués dans le document DV05_C3_33 et ses annexes, Le groupe STARS recommande que la Conférence Générale fasse les modifications suivantes dans le document « termes et références » DV05_C3_38 : remplacer le terme «  coordinateur de zone » par « coordinateur sous-régional » dans les paragraphes 2, 10 et 11.

DV05-C3_Rec31 : Les actions du projet STARS doivent aller dans le sens d’aider les pays en voie de développement à créer des clubs pour la promotion du radio amateurisme dans ces pays. En conséquence, les associations nationales seront capables d’aider à résoudre les problèmes administratifs et structurels des clubs équipés dans le cadre de ce projet. Les membres des associations pourront s’y rendre pour y apprendre ou pour enseigner l’utilisation des équipements.

 

  1. 9. Communications d’urgence

Une conférence est donnée par le coordinateur EC, dont les principaux aspects de la  télécommunication en cas de catastrophes naturelles, ainsi que la création de GAREC (Groupe Amateur Radio Emergency Communication). Une réunion importante s’est tenue à Tempere (Finlande) les 13 et 14 juin 2005. 

A noter également les actions des radioamateurs lors du tsunami de décembre 2004 en Asie et des inondations en Louisiane en septembre 2005.

Le document DV05_C3_40 présente également une autre approche des communications d’urgence et a fait l’objet d’une recommandation

DV05-C3_Rec33 :
1. L’IARU Région 1 annonce une compétition parmi les associations membres pour définir le meilleur projet concernant les communications d’urgence des radioamateurs : structure, réseaux, équipement, activités de formation, etc. Le coordinateur Communications d’urgence, en étroite collaboration avec les associations, devra en retirer le meilleur pour élaborer un projet pilote.
2. L’IARU Région 1 commence à rechercher des partenaires capables de supporter financièrement ce projet. Elle est tenue en haute estime dans toute la région. A côté des bonnes et utiles relations avec des institutions importantes comme la Commission Européenne, l’IARU Région 1 devra établir des relations avec d’autres institutions internationales reconnues et concernées par ce problème : Croix Rouge Internationale,UN-HCR, etc.… Les structures gouvernementales nationales, telles que la Sécurité Civile ou similaire, devraient également être des partenaires fiables. Il devrait également être possible de trouver des partenaires parmi les fabricants ou revendeurs d’équipements radioamateur ou d’équipement de sauvetage, etc.
3. Pour démarrer ce projet pilote, l’IARU Région 1 sélectionnera 3 à 5 associations, dans des pays situés dans différentes zones exposées à différents risques naturels. Le résultat devra être rapporté à la prochaine Conférence Générale en 2008, de manière à pouvoir discuter d’une stratégie pour un réseau d’urgence radioamateur commun à la Région 1 et à prendre les décisions nécessaires.
4. Les trois recommandations ci-dessus seront transmises à l’attention du Coordinateur des Communications d’urgence IARU Région 1

10. Groupes de travail IARU Région 1

10.1. ARISS

Il est proposé de créer un groupe permanent traitant des liaisons avec des stations spatiales habitées. Il faut maintenant établir un projet

DV05-C3_Rec35 : Un groupe de travail IARU Région 1 doit être mis en place pour soutenir les activités radioamateur en relation avec la station ISS. La recommandation a été approuvée à la condition que l’UBA prépare un cahier de charges pour ce groupe de travail et que celui-ci soit passé en revue par le Comité Exécutif. Ensuite, un groupe de travail sera créé et un responsable sera nommé.

11. Nomination des responsables des groupes de travail et de leurs remplaçants

DV05-C3_Rec1 : Wolfgang Hadel, DK2OM est nommé coordinateur IARU MS

DV05-C3_Rec3 : Christian Verholt, OZ8CY, est nommé animateur du groupe EMC pour les trois années à venir.

DV05-C3_Rec5 : Gaston Bertels, ON4WF, est nommé animateur du groupe EUROCOM pour les trois années à venir.

DV05-C3_Rec7 : Rizkallah Azrak, OD5RI, est nommé coordinateur IPHA.

DV05-C3_Rec23 : Rainer Floesser, DL5NBZ, est nommé animateur du groupe ARDF pour une nouvelle période de trois ans.

DV05-C3_Rec26 : Bob Whelan, G3PJT est nommé animateur du groupe RR pour une nouvelle période de trois ans.

DV05-C3_Rec29 : Olliver Tabakovski, Z32TO est nommé animateur du groupe HST pour les trois années à venir.

DV05-C3_Rec30 (partielle) : Hans Welens, ON6WQ, est nommé animateur du groupe STARS pour les trios ans à venir.

DV05-C3_Rec34 : Dr Seppo Sisatto, OH1VR est nommé Coordinateur IARU Région 1 pour les communications d’urgence

DV05-C3_Rec40 : Colin Thomas G3PSM est nommé Responsable du Comité HF permanent C4

D’autre part, ont été nommés

Responsable du Comité VHF permanent C5 : OE3MCU

Responsable ERC : PB2T

Coordinateur balises : G3USF

 

 

 

 

   
 
 
 
 

Traduire

English Arabic German Italian Japanese Russian Spanish

Sponsors de l'ARA

Logo-Sonelgaz.jpg

Reseaux sociaux

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Radio Propagations


Solar X-rays:
Status
Geomagnetic field:
Status
D-Region Absorption
Prediction:
Status

Visiteurs

Aujourd'hui92
Hier128
Semaine220
Mois2480
Total426917

VCNT - Visitorcounter
 
 
 
Template by Inspiration